Victoire au courage de Nafarroa vs Tyrosse

  • By A - B -
  • 8 octobre 2018
  • 0
  • 778 Views

NAFARROA – TYROSSE

FEDERALE 1 (POULE 2, 5E JOURNEE)

Nafarroa 16
Tyrosse 15

La vaillance de Nafarroa : dominés en touche et en mêlée , et menés 10-0 en 20 minutes les Basques ont su, par leur vaillance s’imposer contre des Landais qui y ont sans doute cru trop tôt.

Lieu : Saint Etienne de Baïgorry (stade municipal). Spectateurs : 1 100. Arbitre : M. Julien (Occitanie). Mi-temps : 7-15

Nafarroa
1 essai de Cedarry (26e), 1 transformation, 3 pénalités (43e, 46e, 62e) de Gueçaimburu.
L’équipe : Barnetche – Texier, Goicoechea (Aguerre 71e), Gueçaimburu, Viallet – (o). Iñarra (A. Tissier 50e), (m) G. Tissier – L. Gastambide (M. Iphar 40e) Poydessus (Carricart 55e), I. Iphar (Brust 60e) – R. Cachenaut (Anxo 49e), A. Cachenaut (c) (Lataste 65e) – Ortiz (Toro 40e), Cedarry, Jauréguiberry.
Carton jaune : R. Cachenaut (38e).

Tyrosse
2 essais de Kahn (15e) et de Brissot (37e), 1 transformation (15e), 1 pénalité (19e) de Dubert.
L’équipe : Sarthou – Villetorte, Descazaux, Dhuin, Chasseur – (o) Hourcade, (m) Dubert (c) (Barbe 76e) – Samson, Laffite, Montois (Vervoort 53e) – Lemes Vieira (Fabre 49e), Kahn – Auzqui ((Lagain 60e), Brissot (Azpiroz 64e), Belestin (Hontebeyrie 40e).
Carton jaune : Lesbats (38e)

Beaucoup espéraient la pluie, mais les acteurs de la rencontre et le public nombreux se seraient bien passés du déluge qui les a arrosés durant 80 minutes. Les Tyrossais annoncent leurs intentions d’entrée, en se lançant dans le camp adverse, mais les locaux récupèrent le ballon avec autorité. La touche qui suit, bien placée, est perdue par les Bas Navarrais (5e). Les locaux font preuve de maitrise en défense, mais perdent une nouvelle touche (9e), comme plusieurs qui suivront. Les Tyrossais envahissent à nouveau le camp adverse avec une remarquable efficacité, puisqu’ils marquent à deux reprises, d’abord sur un maul vorace (0-7 ; 15e), puis sur pénalité (0-10 ; 19e). Cette envolée semble faire sortir les Landais du match. Les Bas Navarrais, au contraire, reviennent dans la partie, et bien que dominés en mêlée, remettent la main sur le ballon, et après de multiples temps de jeu, frôlent l’essai (22e), finissent par marquer (7-10 ; 26e), puis manquent l’égalisation (32e). Avec le recul, l’essai des visiteurs sur pénaltouche, juste avant la mi-temps (7-15 ; 37e) va s’avérer anecdotique. En effet, dès le retour des vestiaires, les Basques bousculent leurs adversaires, profitent de leur indiscipline et scorent par deux fois (43e, 46e ; 13-15) revenant ainsi dangereusement au score. Les Tyrossais tentent de réagir, joue tous leurs nombreux ballons, mais se font sanctionner (56e, 58e). Sur un contre qui fait se lever le public, Viallet glisse au moment d’aplatir (60e), mais sur l’action suivante, son équipe repasse devant au score (16-15 ; 62e). Les Landais manquent deux pénalités lointaines (66e, 70e). Ils lancent toutes leurs forces dans la bataille, tant au pied qu’à la main, mais leurs actions sont annihilées par leur indiscipline, et par la défense héroïque et efficace des Basques. Une percée lumineuse de l’arrière Tyrossais Sarthou fait passer un frisson dans les tribunes, mais ne trouve pas de soutien (78e), et sur l’action suivante, les Landais sont pénalisés (79e). Nafarroa remporte une victoire très encourageante, pendant que Tyrosse s’enfonce dans le doute.

Pierre Carricart, troisième ligne de Nafarroa : Aujourd’hui au-delà du résultat, c’est notre capacité à réagir collectivement, surtout en défense, qui doit être mise en avant. Nous avons plongé dans le doute une équipe de Tyrosse qui pensait avoir match gagné. Il faut que le public Bas Navarrais sache que nous ne lâcherons rien de toute la saison.

François Gelez, entraîneur de Tyrosse : Après un tel match, le club pourrait licencier tous les entraîneurs et tous les joueurs. Ce que nous avons produit aujourd’hui n’est qu’une faute professionnelle collective.