Nafarroa – Lannemezan

  • By A - B -
  • 18 novembre 2018
  • 0
  • 667 Views

NAFARROA – LANNEMEZAN  FÉDÉRALE 1 (POULE 2, 10E JOURNÉE)

Nafarroa 27      Lannemezan 21

Nafarroa au bout du suspens : Il a fallu attendre la 80ème minute pour que le club
Bas-Navarrais, malgré 6 touches perdues, assurent leur victoire contre des
Lannemezanais accrocheurs.
Lieu : Saint Etienne de Baïgorry (stade municipal). Spectateurs : 950. Arbitre : M.
Janicot (Ile de France). Mi-temps : 11-12
Nafarroa : 2 essais d’A. Tissier (15e) et de Viallet (80e), 1 transformation (80e) et 5
pénalités (30e, 37e, 46e, 61e, 73e) de Gueçaimburu.
L’équipe : Barnetche (Cadot 40e) – Texier, Gueçaimburu, Brust (Barnetche 40e ; Idiart
67e), Viallet – (o) A. Tissier (Iñarra 60e), (m) Iñarra (G. Tissier 60e) – Carricart, M.
Iphar (I. Iphar 50e), L. Gastambide (Poydessus 70e) – F. Perez (P. Gastambide 67e),
A. Cachenaut (c) – Ortiz (Cedarry 45e), Jauréguiberry (Ménage 50e), Diriart.
Carton jaune : Carricart (68e)
Lannemezan : 2 essais de Vandekerkof (10e) et de Sere-Perigain (25e), 1
transformation (10e) de Dupont, 2 pénalités de Dupont (54e) et de Dasque (69e), 1
drop-goal (80+5e) de Sere-Perigain.
L’équipe : Demai-Hamecher (Dasque 65e) – Vandekerkof, André, Sere-Perigain,
Belzunce – (o) Pailhe (Piaser 50e), (m) Dupont (Dupuy 65e) – Malaret (Ferras 65e),
Rojo – Herbin (Baguette 60e), Gabarre (c) – Rixens (Cotter 60e), Tourreau (Sager
70e), Granja (Mirstkhuvala 40e). Carton jaune : Dupont (34e), Mirstkhuvala (48e), Paris (79e)
SIX ! Non, ce n’est pas la température de l’air, même si l’atmosphère était glaciale, et
humide, aujourd’hui, à Baigorri. C’est le nombre de touche perdues par Nafarroa au
cours de ce match très engagé et accroché, où il a fallu attendre la 80ème minute pour
voir enfin les locaux assurer leur victoire. Dès l’entame, les Basques mettent les
avants visiteurs à la peine, mais ne concrétisent pas (5e). Au contraire, après deux
touches consécutives perdues au milieu du terrain (7e, 8e), ils sont mis sur le reculoir,
et encaissent un premier essai au pied des poteaux (0-7 ; 10e). Mais sur un ballon de
récupération remarquablement utilisé, ils recollent au score (5-7 ; 15e). Les visiteurs
prennent peu à peu l’ascendant, dominent en mêlées, et se montrent très dangereux
(20e, 23e). Après une pénaltouche à 10 mètres de la ligne, ils s’organisent dans un
maul impitoyable, et infligent un nouvel essai aux locaux (5-12 ; 25e). A leur tour, les
Basques bénéficient d’une touche en bonne position, mais la perdent (28e).
Lannemezan ne parvient pas à se dégager, et se met à la faute (8-12 ; 30e). Les Basques
multiplient les temps de jeu, maintiennent les visiteurs dans leur camp, mais perdent une nouvelle touche (36e) près de la ligne, et ne doivent qu’à l’indiscipline des visiteurs de rester dans la marque (11-12 ; 37e). Au retour des vestiaires, c’est à la suite d’une touche enfin gagnée que les locaux repassent devant (14-12 ; 46e). Âpres au mal, les visiteurs reviennent dans le camp adverse, et reprennent le score (14-15 ; 54e).

Nafarroa joue, se fait contrer, frôle la correctionnelle (56e), se dégage à la main, et après une action de 80 mètres échoue sur la ligne. Il s’en suit un duel de buteur (20-18 ; 73e), puis, les Bas Navarrais, sur un temps fort, poussent les visiteurs à l’indiscipline. La pénalité qui suit heurte le poteau. Le ballon est mal contrôlé par les visiteurs et Viallet en profite opportunément (27-18 ; 80e). On pense le match terminé, mais opiniâtres, les visiteurs réussissent à passer le drop du bonus défensif (27-21 ; 80+5e). Nafarroa s’extirpe de la zone rouge, et Lannemezan reste à la dernière place.
Marvin Viallet et Antton Brust, trois-quarts de Nafarroa : Nous savions que c’est une équipe très accrocheuse, et que le match serait très serré. Cette victoire va compter dans la lutte pour le maintien. Nous avons mis ce qu’il fallait en défense et dans la discipline.